Ethique & Déontologie

Le Coaching en développement personnel 

Article 1.

Le Coach s'autorise à exercer cette fonction à partir de sa formation, de son expérience et à mettre en oeuvre les moyens dont il dispose pour son Coaché.

Article 2.

Confidentialité : Le Coach en développement personnel est tenu au secret professionnel pour tout le contenu de la démarche, pendant et après son accompagnement.

Article 3.

Respect des personnes : le Coach de vie s'interdit d'exercer tout abus d'influence. Il se comporte avec loyauté vis-à-vis du coaché dont il a accepté la confiance. Il ne porte aucun jugement lors de son travail de guidance.

 

Article 4.

Respect des organisations : Le Coach est attentif aux métiers, aux usages, à la culture et aux contraintes de l'activité du coaché.

Article 5. 

Refus de prise en charge : Le Coach de vie peut refuser une prise en charge de coaching pour des raisons personnelles ou professionnelles. Dans ce cas il orientera le Demandeur vers un ou plusieurs de ses confrères.

Article 6. 

Obligation de moyens : Le Coach de vie s'engage à prendre et mettre en oeuvre tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de sa demande, le développement professionnel et/ou personnel du Coaché, y compris en ayant recours, si besoin est, à un confrère ou à une expertise complémentaire.

Article 7.

Protection de la personne : Le Coach de vie adapte son intervention dans le respect des étapes de développement du Coaché.

Article 8. 

Responsabilité des décisions : Le Coaching est une technique de développement personnel et professionnel. Le Coach de vie laisse de ce fait au coaché toute la responsabilité de ses décisions, choix et de ses actions.